STW #4 – Alexandre Woog – Cofondateur d’E-loue

APRÈS AVOIR DÉPOSÉ SA FILLE À LA CRÈCHE ET AVANT D’ATTAQUER UNE JOURNÉE OÙ LES RÉUNIONS S’ENCHAINENT, ALEXANDRE M’ACCUEILLE DANS SES BUREAUX DU 15EME ARRONDISSEMENT PUIS M’EMMÈNE AU BAR D’EN FACE CAR, CHOSE IMPENSABLE DANS UNE STARTUP, LA MACHINE À CAFÉ EST EN PANNE…
ALEXANDRE, TU ES COFONDATEUR D’E-LOUE.COM, UNE ENTREPRISE QUI A BIEN CHANGÉE DEPUIS SA CRÉATION EN 2009… EST-CE QUE TU PEUX M’EXPLIQUER LE CONCEPT D’ORIGINE ET SON ÉVOLUTION ?

À l’origine, on a créé un site d’annonces à la manière du Bon coin, pour tout louer entre particuliers : un appareil de bricolage ou de jardinage, une caméra vidéo, un instrument de musique, etc. Aujourd’hui E-loue c’est plus que ça, c’est une véritable marketplace où toutes les étapes de la location se font en ligne (paiement, caution, assurance…) et surtout un groupe qui englobe déjà 5 univers satellites, 5 verticales sur des marchés bien précis : Nautlidays sur les bateaux, ContactNgo sur les camping cars, AutoVoisin sur la voiture, Sejourning sur le logement et Mamanlou sur la puériculture.

TU ES DIPLÔMÉ D’HEC, EST-CE QUE TU AS CHOISI DE FAIRE UNE ÉCOLE DE COMMERCE PARCE QUE TU VOULAIS DEVENIR ENTREPRENEUR ?

En fait j’ai toujours voulu entreprendre, j’ai même failli me lancer tout de suite après le BAC ! Mais j’ai choisi d’être un peu plus raisonnable et de poursuivre mes études. Je me suis orienté vers la finance, un secteur plutôt porteur à l’époque… tout en sachant que finirais tôt ou tard par lancer ma boite car pour moi l’entreprenariat c’est créer de la valeur, de la valeur pour des actionnaires mais aussi et surtout pour des salariés. J’avais vraiment envie de faire quelque chose d’utile.

ET COMMENT CETTE ENVIE S’EST-ELLE FINALEMENT CONCRÉTISÉE ? EST-CE QUE TU ATTENDAIS D’AVOIR ENFIN UNE IDÉE PORTEUSE ?

Non, ça n’était pas vraiment une problématique d’idée, j’avais une nouvelle idée de projet à développer chaque semaine ! C’était plutôt une question de timing… Je crois qu’après avoir travaillé un an et demi en salle de marché j’ai eu la certitude que je n’étais pas fait pour ça et j’ai eu le déclic qu’il me manquait pour me lancer.

QUELLES SONT SELON TOI LES QUALITÉS INDISPENSABLES POUR ENTREPRENDRE ?

Il faut avant tout être passionné. Monter son entreprise c’est énormément de travail, il faut donc forcement y trouver du plaisir. Il faut aussi être malin et savoir bien s’entourer. On est souvent tenté de croire que l’on sait/peut tout gérer seul, or dans certains domaines, faire appel à un expert est un vrai gain de temps et d’efficacité.

TU ES AUSSI CHAMPION D’ESCRIME, TU VIENS D’AILLEURS DE REMPORTER LE CHAMPIONNAT D’ISRAËL, EN QUOI TON EXPÉRIENCE DE SPORTIF T’AIDE-T-ELLE DANS TA VIE D’ENTREPRENEUR ? QUELS SONT LES PARALLÈLES QUE TU FAIS ENTRE CES DEUX MONDES ?

Il y a effectivement beaucoup d’enseignements à tirer de la pratique d’un sport : la capacité à gérer son stress, anticiper les réactions de ses adversaires, s’y adapter, etc. Quand je pratique l’escrime, il faut forcement que je réagisse par rapport à ce que fait mon adversaire, un match ne peut pas être écrit à l’avance. Pour une entreprise c’est pareil, c’est comme ça que nous avons développé E-loue, en nous adaptant aux évolutions du marché et aux attentes des consommateurs.

ON A L’IMPRESSION QUE LES STARTUPS FORMENT UN MONDE À PART, QU’ELLES NE FONCTIONNENT PAS COMME LES AUTRES ENTREPRISES.  EST-CE QUE TU PARTAGES CE SENTIMENT ?

Je suis d’accord, les startups ont un fonctionnement un peu à part, mais pour moi elles devraient se rapprocher davantage d’une entreprise classique. Elles devraient penser rentabilité, comme n’importe quelle entreprise. Un très bon conseil que l’on m’a donné aux débuts d’E-loue, c’est « n’oublie pas qu’une entreprise de e-commerce reste un commerce » !

AS-TU DES MODÈLES, DES STARTUPS OU DES ENTREPRENEURS QUI T’ONT DONNÉ DES RAISONS D’Y CROIRE ET PEUT ÊTRE T’INSPIRENT ENCORE AUJOURD’HUI ?

Je me suis beaucoup inspiré de Priceminister qui a eu une histoire comparable à la notre. Sinon, il y a un entrepreneur que j’admire réellement c’est Elon Musk, réussir trois énormes succès comme PayPal, SpaceX et Tesla Motors, ça ne peut pas être de la chance, c’est forcement qu’il est exceptionnel !

AUX USA, 25% DES LEVÉES DE FONDS SONT DÉDIÉS À LA COMMERCIALISATION ET À LA COMMUNICATION DES STARTUPS CONTRE 2% SEULEMENT EN FRANCE. QU’EST-CE QUE ÇA T’INSPIRE ?

C’est vrai que les fonds français sont très frileux en ce qui concerne les investissements en marketing. C’est pour ça que les fonds d’investissement en media for equity comme 5M Ventures offrent une vraie solution et que nous n’avons pas hésité à faire appel à eux pour développer E-loue.

QUELLE PLACE OCCUPE LA COMMUNICATION DANS LES DIFFÉRENTES ENTITÉS DU GROUPE E-LOUE ? QUELS MEDIA PRIVILÉGIEZ-VOUS ET POURQUOI ?

On a un département communication et marketing qui s’occupe de l’ensemble des entités du groupe. On investit sur du online (e-mailing, affiliation, achat d’espaces…) qui offre la possibilité de tracker et donc de présenter des résultats concrets à nos investisseurs mais aussi sur du offline qui est essentiel pour générer de la notoriété, par exemple j’ai été impressionné par l’impact de notre campagne d’affichage qui a été énormément remarquée.

EST-CE QUE TU SUIS LES CAMPAGNES DE TES CONCURRENTS OU D’AUTRES STARTUPS ? EST-CE QUE CERTAINES T’ONT PARTICULIÈREMENT MARQUÉ ?

Oui, je fais de la veille, je regarde tout ce qui se fait, dans l’objectif de nous améliorer en permanence. Récemment j’ai bien aimé la campagne d’affichage de Transavia (qui est dans la même veine que celle d’E-loue) et les spots TV de Liligo.

SI TU DEVAIS ME CONFIER LA RÉALISATION D’UNE CAMPAGNE POUR L’UNE DES ENTITÉS DU GROUPE E-LOUE, QUEL SERAIT LE BRIEF ?

Ça pourrait être pour AutoVoisin et le brief serait de travailler la notoriété de la marque aussi bien auprès des particuliers que des loueurs professionnels.

POUR FINIR, UN MESSAGE À FAIRE PASSER ?

Un entrepreneur doit savoir reconnaître qu’il ne peut pas être excellent dans tous les domaines et accepter d’externaliser certains sujets. Le jour où on a décidé de confier notre campagne de communication à Havas Paris, on a vu la différence !